Publié par : manuelsds | 15 octobre 2011

15 oct. : les « indignés » veulent faire date

Par Erwan Manac’h14 octobre 2011

15 oct. : les « indignés » veulent faire date

Une journée de mobilisation mondiale des indignés doit se tenir le 15 octobre, après plus de cinq mois de rassemblements sur les places publiques du monde entier. La « marche des indignés » est arrivée à Bruxelles et Wall Street est occupé.

Les centaines de groupes locaux des « indignés » ont les yeux tournés vers la date du 15 octobre depuis plusieurs semaines. À 24h de l’échéance, le site internet multilingue 15october.net, dédié à la mobilisation, annonçait 911 rassemblements dans 82 pays. Le 15 octobre, ou « #15o » pour les adeptes de Twitter, doit être une démonstration de force. L’ampleur de la mobilisation déterminera la suite d’un mouvement civique inédit, qui dure depuis le mois de mai 2011.

Partie d’Espagne à la fin du mois de juillet, la « marche des indignés », rejointe depuis par des Français, a rallié Bruxelles il y a une semaine. Un forum se tient dans les locaux d’une université désaffectée et un « média center » a été installé. Tout est en place pour faire éclore la plus forte mobilisation possible ce samedi.

« Nous sommes les 99 % ! »

Le salut des indignés européens, qui peinent à élargir leurs rangs, viendra peut-être des États-Unis. Ces derniers jours, le mouvement d’occupation de Wall Street a sorti les indignés de l’oubli. Derrière un mot d’ordre choc –« Nous sommes les 99% ! »-, le mouvement « Occupy Wall Street » réunit des centaines de New-Yorkais contre la concentration des richesses entre les mains des 1 % des personnes qui « ont créé le système économique néolibéral qui attaque nos droits et détruit l’environnement ». Le campement installé dans un square le 17 septembre est aujourd’hui menacé d’expulsion. Le 5 octobre, 700 personnes avaient été interpellées.

Sur le net

- 15october.net, site multilingue sur l’appel mondial à la manifestation.

- Depuis le « média center » des indignés à Bruxelles, Le Buvard Bavard, blog de Badi Baltazar

En France, depuis la mi-mai, les indignés ont pris le sillage des Espagnols qui occupaient la Puerta del Sol. Après dix jours de mobilisation, le mouvement parisien s’était prolongé autour d’un noyau, fragilisé, entre autres causes, par la dureté de la répression policière. Depuis, les actions se poursuivent en petit comité et s’installent dans la durée.À Madrid, les indignés du campement de la Puerta del Sol ont décidé de constituer un « mouvement politique [Democracia real ya], indépendamment des partis et syndicats. » Ils travaillent notamment sur la rédaction d’une nouvelle Constitution. Quelques indignés parisiens, de leur côté, ont annoncé sur le net un rendez-vous devant l’arche de la Défense, « au cœur des affaires financières », le 5 novembre prochain.

Pour renforcer la mobilisation ce samedi 15 octobre, un collectif d’organisations a pris le pas sur l’appel des indignés, qui se veulent toujours « apolitique et asyndicaux ». Attac, le DAL, RESF, la Marche mondiale des femmes, SUD PTT, Solidaires, ou encore le NPA, le PCF, le PG, la Fase et les Alternatifs ont appelé à rejoindre la mobilisation.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :