Publié par : manuelsds | 6 mai 2011

Le Japon ferme une centrale située en zone sismique

Le Japon ferme une centrale située en zone sismique

LEMONDE.FR avec AFP | 06.05.11 | 13h44

Le premier ministre japonais, Naoto Kan, a exigé vendredi 6 mai l’arrêt de la centrale nucléaire de Hamaoka située dans une région à fort risque sismique dans le centre de l’Archipel.

« J’ai ordonné (…) que Chubu Electric Power arrête les opérations de tous les réacteurs à la centrale nucléaire de Hamaoka », a déclaré M. Kan au cours d’une conférence de presse. « Cette décision a été prise pour la sécurité des habitants », a-t-il ajouté, évoquant un risque important de séisme majeur dans cette partie de l’Archipel.

Concrètement, cette décision revient à fermer les réacteurs 4 et 5 et à ne pas relancer le réacteur 3, actuellement arrêté pour vérifications. Les unités 1 et 2 de cette centrale à cinq réacteurs avaient déjà été définitivement stoppés. « Les autorités compétentes, dont le ministère des sciences, ont estimé à 87 % les risques qu’un tremblement de terre de magnitude 8 frappe la région au cours des trente années à venir », a souligné le premier ministre japonais.

LES RÉACTEURS DE FUKUSHIMA REFROIDIS D’ICI À JANVIER 2012

« Il est nécessaire de mettre en place des mesures sur le moyen et le long terme, en particulier la construction de murs de protection face à la mer qui pourraient résister » à un tsunami géant, a-t-il poursuivi. Les militants anti-nucléaires japonais soulignent de longue date qu’en raison de l’instabilité sismique de cette région, la centrale de Hamaoka est la plus dangereuse du pays.

Le Japon est confronté depuis deux mois au plus grave accident nucléaire de son histoire après l’arrêt des circuits de refroidissement de la centrale Fukushima Dai-Ichi (n° 1), provoqué par le gigantesque tsunami du 11 mars. Tokyo Electric Power, opérateur de cette centrale située à 250 km au nord-est de Tokyo, estime pouvoir parvenir au refroidissement des réacteurs d’ici à janvier 2012 au plus tard. Le Japon comptait une cinquantaine de réacteurs nucléaires en activité avant le séisme du 11 mars. L’énergie atomique fournit un peu moins de 30 % de l’électricité consommée dans le pays.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :