Publié par : manuelsds | 28 mars 2011

Le Portugal : un bouc émissaire idéal des promesses non tenues – Journal du Net Economie

Il en faut bien un, dommage quand même que l’Europe soit à deux vitesses. Le nord bien riche, le sud dont le Portugal bien pauvre, l’Allemagne qui laisse tomber le Portugal  pour sauver sont économie à elle. Comme dans tout les états les richesses sont très mal partagées en Europe et c’est la faute à la mondialisation, tout les états devraient produire d’abord pour le peuple et ensuite exporter l’excédent. Les financiers sont mieux vu que le petit peuple alors que c’est les travailleurs qui font leurs richesse, ils n’ont aucune reconnaissance pour ceux qui trime pour un salaire de misère alors que eux dilapide leurs fortune en achat inutile.

Le Portugal : un bouc émissaire idéal des promesses non tenues – Journal du Net Economie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :